Accompagnement à la mise en place d’un observatoire des territoires de l’Alibori - Bénin

Publication proposée par Nicolas Béroff

Contexte

Le Conseil Régional de Picardie et le Centre International de Développement et de Recherche interviennent depuis plus de 15 ans en appui au processus de décentralisation béninois. Initiée dans le département des Collines, cette coopération décentralisée s’est étendue au département de l’Alibori en 2006. Après une première expérience réussie, le Conseil Régional de Picardie a décidé en 2009 de renouveler et d’approfondir sa coopération. Un second accord cadre a ainsi été signé pour la mise en œuvre du Programme d’Appui au Développement des Communes de l’Alibori (PADC) sur la période 2009/2013.

Prévu dans le document cadre du PADC dès l’origine, le projet d’observatoire avait initialement une vocation essentiellement économique. L’APIDA et les communes membres ont souhaité en 2011 élargir cette ambition afin de faire de cet observatoire un véritable outil d’aide à le décision pour les élus. La mission d’accompagnement de EPICES s’inscrit donc dans ce contexte et il appartenait alors à la mission de prendre connaissance des acquis des années passées et d’en tenir compte au mieux, mais aussi de bien mesurer le chemin restant à parcourir pour la mise en place de cet observatoire.

Apport

L’intérêt de ces deux documents est indéniable. On y trouve des réflexions innovantes et précises au niveau des finalités, de possibles produits à mettre en œuvre (en particulier l’observatoire comme outil d’aide à la décision, l’observatoire comme outil d’analyse des pressions urbaines sur l’environnement), etc.

Cependant certains aspects importants ne sont qu’esquissés et les contributions faites par les consultants sont loin d’être toujours argumentées et donc probantes : statuts de l’observatoire, produits éventuellement contradictoires entre eux (outil d’aide à la décision et outil de communication), des produits « classiques » et « statiques » (bases de données, sans que soit précisée la participation des acteurs publics et privés pour une collecte fiable et durable), faisabilité et pérennité économique de l’observatoire, programmes précis pour répondre aux enjeux (enjeux de la gouvernance, enjeux de l’accompagnement et de la formation, etc.), etc.

Ces manques et imprécisions sont en fait principalement dus à la nouveauté du thème, en tout cas en Afrique. Il faut donc considérer ces deux documents comme un effort intéressant pour entraîner un débat sur la promotion, les fonctions et les modes de fonctionnement de ce type de structures innovantes et pertinentes pour le développement des territoires.

Contenu

Le présent rapport d’activités est le produit final de la mission d’accompagnement à la mise en place d’un observatoire des territoires de l’Alibori, confiée au bureau d’études EPICES. Il fait suite à la note de cadrage produite en juillet 2012 (Cf. document annexe). Après avoir brièvement rappelé le contexte dans lequel s’inscrit cette mission d’accompagnement, et les modalités de son déroulement, ce document présente :

- Dans une première partie, les acquis de la première phase de l’étude et les décisions prises ensuite par l’APIDA ;
- Dans une deuxième partie, les produits mis en chantier au cours de la deuxième mission d’EPICES en Alibori
- Dans une troisième partie, la proposition d’une feuille de route pour poursuivre le développement de l’observatoire ;
- Dans une quatrième et dernière partie, les enjeux associés à la pérennisation de cet outil.