Etude de faisabilité - Mutuelles sociales sur des chaines de valeur commerciales agricoles - Filière cacao - Côte d’Ivoire

Publication proposée par Dofèrègouô Soro

Contexte

Le document a été élaboré à l’issue d’une étude terrain qui s’est déroulée d’octobre à décembre 2013 en Côte d’Ivoire, dans la Région du Bélier, anciennement région des Lacs. Cette étude s’inscrivait dans le cadre de la définition d’un système d’assurance maladie approprié pour des producteurs de cacao en partenariat, avec l’entreprise Biopartenaire. Cette étude est l’une des étapes d’exécution du projet de mise en place de mutuelles de santé pour le secteur agricole et informel selon un partenariat public-privé.
Ce projet participe de la volonté du CIDR d’utiliser la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) comme instrument du financement des systèmes d’assurance maladie pour le secteur agricole africain. Tout en gardant les principes de base de la mutualisation des risques, il veut innover en mettant en avant :

- les alternatives qui s’offrent aux Etats africains dans l’extension des systèmes d’assurance maladie au secteur agricole, qui emploie une majorité de la population dans ces pays ;
- des mécanismes innovants de financement des cotisations de l’assurance maladie du secteur de l’économie agricole en vue de palier à la faible capacité contributive des petits producteurs vivant d’une agriculture familiale.

Apport

Les apports de ce document résident notamment au fait qu’il :
1. Traite les différentes étapes de la définition d’un système d’assurance maladie répondant aux besoins des populations cibles, tenant compte de l’offre de soins disponible et de la capacité contributive des ménages. Au délà des simples mutuelles sociales, ce document se veut une démarche méthodologique pouvant être utilisée par les différents Etats impliqués, dans une démarche de Couverture Maladie Universelle, avec l’assurance santé, comme un volet essentiel ;
2. Présente la manière dont les chaînes de valeur commerciale dans le secteur de l’économie agricole, peuvent être utilisées pour la diffusion des produits d’assurance maladie ;

Contenu

Le document s’articule autour de six (06) principales parties : (i) le cadre de l’étude ; (ii) la caractérisation de la demande de soins au sein des groupes cibles ; (iii) l’analyse de la disponibilité de l’offre de soins (qualité, accessibilité géographique) permettant de répondre à la demande de soins identifiée au sein de la population cible ; (iv) la détermination du panier de soins et son mode de financement, (v) le mécanisme de mutualisation des risques et (vi) les conditionnalités de viabilité financière et économique.
Le document ne s’étant, volontairement pas, de manière précise sur les techniques (actuarielles, estimations financières, enquêtes) ayant conduit à ce rapport.
En plus de ces principales parties, le rapport relève les conditions qui doivent prévaloir à l’utilisation des conclusions de l’étude à une échelle plus importante de la population.