Guide d’inspection des CVECA par les animateurs avec contrôleur fonctionnel (4ième niveau)

Contexte

Ce guide décrit les étapes du contrôle des caisses effectué par les animateurs du projet, dans le cas où il y a un contrôleur fonctionnel, c’est à dire à même de contrôler les écritures des caissiers, d’établir la balance et de calculer l’enveloppe de crédit. Il représente le 4ième niveau d’inspection d’une CVECA.

Apport

Le document décrit les fonctions du contrômeur. Il est chargé de contrôler les opérations enregistrées par les caissiers et le contrôleur interne. Il contrôle le respect par les caissiers, contrôleurs et comité de gestion, des procédures comptables, du règlement intérieur et des décisions prises en Assemblée Générale de la caisse et de l’Association. Il contrôle le respect des ratios réglementaires et statutaires. Il fait un suivi détaillé de la situation des créances en souffrance. Il rend compte au comité de gestion des principales conclusions de ses contrôles, le conseille si nécessaire, et tient à jour un cahier de recommandations laissé dans la caisse. Le contrôleur est chargé des travaux d’inventaire comptable annuels au niveau de la CVECA, préalables à l’élaboration des états financiers par le SC (ou projet). Le contrôleur est aussi chargé de remplir les documents de suivi comptables et statistiques, et il rend compte de ses contrôles à la direction du SC (ou projet).

Contenu

Les différentes éléments contrôlés par les animateurs CVECA décrits dans ce guide sont les suivants :

- La vérification de la présence de tous les documents
- La vérification des corrections et recommandations du précédent contrôle
- La vérification des journaux
- Le contrôle des cohérences des documents et de la balance du contrôleur
- La vérification par échantillonnage des enregistrements
- La correction des erreurs constatées
- Le billetage
- Les règles de gestion du coffre fort et des liquidités
- La vérification de la liquidité prévisionnelle
- La vérification du tableau de bord
- La mise à jour des outils de suivi
- La vérification ratios et règles de fonctionnement
- Le contrôle de la politique d’octroi et de recouvrement des crédits
- La vérification respect du RI et des décisions prises en Assemblées Générales (caisse et association)
- La mise à jour du cahier de suivi des contrôles et de recommandations
- Le compte rendu au Comité de Gestion. Mise à jour du cahier de suivi des contrôles et de recommandations
- Le remplissage de la fiche de contrôle