Référentiel de compétences - Entreprises de Services et Organisations de Producteurs

Publication proposée par Stéphane Montier

Contexte

La qualité du recrutement et de la formation des cadres de la plate-forme est primordiale au regard du rôle de conseil assuré par ces derniers auprès des Entreprises de Services et Organisations de Producteurs (ESOP) et de son impact sur la viabilité et la rentabilité de ces entreprises.
En 2005, une première étude menée par Luc Duquenne avait pour objectif d’élaborer un plan de formation des managers ESOP, grâce à l’élaboration d’un référentiel de compétences de ces mêmes managers au service des cadres des plates-formes, mais il n’a pas pu être finalisé et présentait plusieurs insuffisances. Lors de deux missions d’appui, l’une au Togo en décembre 2006, et l’autre, au Mali en mars 2007, ce premier travail a été repris, et le présent référentiel de compétences a été élaboré.

Apport

Ce document présente l’ensemble des compétences nécessaires aux plates-formes ESOP pour réaliser leurs différentes fonctions d’appui aux ESOP et de gestion de la plate-forme. Pour chacune d’elle, il décrit les savoir-faire, savoirs, aptitudes et ressources nécessaires à l’exercice de ces compétences. Les ESOP étudiées sont les ESOP riz et soja, et les laiteries du Mali.

Le référentiel de compétences peut servir aux responsables des plates-formes pour :
- recruter son personnel en testant certaines compétences chez les candidats,
- diagnostiquer les compétences de son personnel pour élaborer des plans de renforcement de compétences (formation, accompagnement, etc.),
- ou encore identifier les ressources manquantes à l’exercice de ces compétences.

Contenu

Ce référentiel fait référence à trois types de compétences de la plate-forme :
- celles relatives au métier des managers des entreprises ESOP qu’ils doivent accompagner et former,
- celles relatives à l’ingénierie de formation qui doit leur permettre d’élaborer des plans d’accompagnement des managers ESOP en fonction de l’évolution de leur entreprise, et de sélectionner un ensemble adéquat d’outils pédagogiques de transfert de ces compétences ;
- celles relatives à la gestion d’une plate-forme de promotion d’ESOP.

Il distingue ainsi trois groupes de compétences :
- Groupe 1 : Compétences spécifiques ESOP (Gestion de la production agricole, gestion de la transformation agroalimentaire),
- Groupe 2 : Compétences génériques d’entreprises (Conduite d’études, direction et pilotage stratégique, marketing et commercialisation, gestion des ressources humaines, gestion administrative, financière et comptable),
- Groupe 3 : Compétences transversales (Animation, formation et appui-conseil, négociation, contractualisation, lobbying et mise en réseau).